samedi 19 avril 2014

Talents franco-allemands recherchés à Nantes [EMPLOI]

La société iAdviz, start-up spécialisée dans la gestion de la e-relation client instantanée, m'a récemment contactée : elle est à la recherche de talents franco-allemands pour rejoindre son équipe située à Nantes. L'entreprise étant installée dans ma ville natale et oeuvrant dans le online (comme celle où je travaille actuellement), je partage volontiers l'information avec vous.
Si vous êtes à la recherche d'un poste dans le online où utiliser vos connaissances poussées dans la langue allemande et qui vous permette de rejoindre rapidement les vagues si le coeur vous en dit, voici une offre qui pourrait en particulier vous séduire :
N'hésitez pas par ailleurs à consulter ma sélection d'offres d'emploi en Allemagne, où la langue française est un atout.

Bonne chance dans vos recherches !

Le 25 mai : élection des conseillers consulaires [EXPATRIES]

Le 25 mai 2014 aura lieu l’élection de nos conseillers consulaires qui sont, pour les Français expatriés en Allemagne, ceux de la zone "Allemagne - 3e circonscription". Pour rappel, ls conseillers consulaires représentent les Français établis hors de France auprès des ambassades et des consulats et élisent les sénateurs des Français de l’étranger.

La liste des candidats dans votre circonscription pour l’élection des conseillers consulaires peut être consultée sur le site : candidats.votezaletranger.gouv.fr

Pour cette élection, vous pourrez voter selon l’une des modalités suivantes :

lundi 7 avril 2014

(Peut-être) les 6 "hôtels" les plus originaux d'Allemagne

Des vacances extraordinaires, en Allemagne comme ailleurs, cela peut tout simplement commencer par un hôtel étonnant. C'est un peu le pari qu'ont fait les six hébergement que je vous laisse découvrir ci-dessous et qui, par leur seul concept, méritent le voyage. Difficile de faire plus insolite mais aussi plus local, car chacun d'entre eux s'inscrit à la perfection dans le symbolisme du lieu où il est situé.

Commençons par Stuttgart, puisque j'habite à une petite centaine de kilomètres de cette ville, temple de l'automobile. Vous pourrez dormir dans une carrosserie réaménagée en lit pour votre plus grand confort et... pour y rouler des mécaniques comme l'enfant que vous étiez.
Plus au sud, dans les Alpes d'Allgaü, changement de décor : vous pourrez vous croire sur la banquise en passant la nuit dans un village d'igloos installés sur le plus haut sommet allemand, le Zugspitze. Soyez rassuré : si le froid a raison de vous, vous pourrez barboter à loisir dans le jacuzzi du village.
A Essen, dans le bassin de la Ruhr, célèbre pour ses activités minières, le bâtiment d'une ancienne mine a été réhabilitée en hôtel. On dit que celle-ci ressemble à une cathédrale ; je vous laisserai vérifier par vous-même.
Si ce côté industriel vous attire, vous pourrez aussi trouver votre dose de métal à Hambourg. La ville hanséatique, immense port européen, propose en effet de loger dans l'ancien bac portuaire. Cet hôtel pas comme les autres vous donne ainsi la possibilité de rencontrer Morphée sur les docks, mais aussi, bientôt et plus original encore, dans une ancienne grue de transbordement.
En Allemagne, pays (qui se veut) vert, vous pourrez aussi dormir dans une cabanne installée dans les arbres. Ou quand l'aventure se mêle à l'écologie.
Finissons notre tour d'Allemagne par Berlin, ville cool et kitsch en même temps. Pour vous permettre de ôrevivre esthétiquement l'époque de la RDA, un hôtel a été entièrement aménagé et décoré dans le (bon ?) goût du design des années 1970-1980. Voyage dans le temps garanti !

Rezeption
(c) Ostel Hotel Berlin

mercredi 29 janvier 2014

Conseils aux voyageurs se rendant en Allemagne [TOURISME]

Cherchant actuellement à organiser un voyage au long cours, comme il y a un an, en Asie centrale (où l'Allemagne s'était d'ailleurs plusieurs fois rappelée à moi), j'ai pris connaissance des conseils aux voyageurs donnés par l'ambassade de France sur les destinations vers lesquelles mon cœur me porte. Or, comme souvent, les recommandations officielles effraient. Nos institutions font en effet un travail remarquable de démotivation et appellent - et c'est leur devoir - au sens des responsabilités des voyageurs.

Restée perplexe devant les difficultés et risques énoncés, la curiosité me pique : et que disent alors nos administrations de notre voisin si proche et si naturel, l'Allemagne ? Font-elles preuve du même professionnalisme pour rendre compte de la sécurité, des transports ou encore de la santé en Allemagne ? C'est ce que j'ai voulu savoir, pour mieux juger les "conseils aux voyageurs" de territoires moins anodins. Pour cela, j'ai mené l'enquête en consultant les pages "Conseils aux voyageurs se rendant en Allemagne" publiées par les organes officiels français, mais également, belges, suisses et canadiens, pour

Découvrir Berlin à vélo [PRATIQUE]

Grâce à un partenariat avec le site de réservation de vols, Momondo, je vous présente une infographie pratique pour toutes les personnes désireuses de découvrir Berlin sous un angle un peu différent : à vélo

mardi 21 janvier 2014

L'étrange petit pain venu de Reutlingen [CULTURE]

Je ne l'écris pas suffisamment sur ce blog franco-allemand : mes collègues allemands sont formidables (les autres aussi ! Mais ce n'est pas pareil ; ) ! J'en veux pour preuve les nombreuses petites douceurs apportées et partagées au bureau pendant la période de Noël. La dernière en date : un drôle de petit pain en provenance de la ville de Reutligen, gentiment (et fièrement) offert par l'un de mes collègues allemands à la rentrée de janvier, le "Mutschel".

Le Mutschel, un pain pas comme les autres

Les Allemands ont une diversité de pains assez impressionnante, avec des variations importantes d'une zone géographique à l'autre. Mais ce "Mutschel", avec sa personnalité bien trempée, est vraiment à part : tout d'abord, on le trouve seulement à Reutligen (ville au sud de Stuttgart) et dans ses environs directs ; ensuite, il n'est fabriqué qu'au début janvier, précisément le premier jeudi suivant

Audrey, expatriée à Cologne... et blogueuse [INTERVIEW]

Lucie : Bonjour Audrey ! Il y a plusieurs mois, j'ai découvert ton blog, Cologne Express, où tu racontes tes chroniques d'expatriée en Allemagne et j'ai tout de suite eu l'envie de t'interviewer. Merci d'avoir accepté mon invitation pour répondre à quelques questions concernant ta vie en Allemagne !
Tout d'abord, tu écris sur ton blog que si tu as choisi l'Allemagne comme terre d'expatriation, c'est parce que l'Allemagne et toi, c'est une longue histoire d'amour. Tu peux nous en dire plus ?

Audrey : Disons que toute petite, je ne connaissais malheureusement l'Allemagne comme on voulait bien nous la présenter, à savoir un ennemi héréditaire qui avait fait beaucoup de "mal" à la France. Et puis j'ai

jeudi 9 janvier 2014

SNCF ou Deutsche Bahn ? [PRATIQUE]

On me demande souvent qui, de la SNCF ou de la Deutsche Bahn, est la société de chemin de fer la plus "agréable", tant pour son porte-monnaie que pour son confort, lorsque l'on souhaite voyager en train entre la France et l'Allemagne mais aussi de façon générale.

Voici le tableau que je dresserais, d'après mon expérience :

Steuererklärung 2013 : les formulaires principaux [PRATIQUE]

Ça y est ! Les formulaires de la Steuererklärung 2013 (comprendre : de la déclaration d'impôts allemands) sont sortis ! Voici les principaux :

Expatriés en Allemagne et lecteurs allemands de ce blog, il ne vous reste plus qu'à prendre votre courage à deux mains et à remplir votre Steuererklärung 2013 ! Vous verrez, le plus dur est de s'y mettre.

Pour gagner du temps, consultez l'article "Remplir sa déclaration d'impôts en Allemagne" où je reviens sur le principe de la déclaration d'impôts en Allemagne et où je donne des conseils pratiques, pas à pas.

>> Aide pratique pour compléter sa Steuererklärung

lundi 6 janvier 2014

Art contemporain au ZKM de Karlsruhe : pour tous et toute l'année !

Le ZKM en quelques lettres, quelques mots

ZKM... Son nom-même (abréviation de "Zentrum für Kunst und Medientechnologie"), avec ses 2 lettres à très forte personnalité - le Z et le K - sur 3, laisse augurer un lieu singulier et ancré dans le présent. Et effectivement, le Centre d'art et de technologie des médias est original et avant-gardiste à bien des égards.

Installé à Karlsruhe (à deux pas d'Europabad : pratique pour une journée sport et culture !), en
Allemagne, le ZKM est né en 1989 et fête ses 25 ans aujourd'hui, précisément (entrée gratuite ; ). A l'origine de la création de ce lieu dédié à l'art contemporain, on trouve non seulement des acteurs du milieu artistique local et la municipalité, mais aussi des représentants de l'université, de l'école de musique et du centre de recherche de Karlsruhe ("Karlsruher Institut für Technologie", KIT). Cette "fondation transdisciplianire" influence grandement l'approche artistique du ZKM et lui donne une vraie originalité, à la croisée des savoirs et des compétences.
Le thème même - les médias - et surtout la manière dont celui-ci est envisagé par le ZKM, est aussi plutôt original. Le fondateur du ZKM présentait ainsi, en 1992, le projet du Centre d'art et de technologie des médias : "Le ZKM se fixe comme objectif d’évaluer les potentiels naissant d’une relation entre les arts traditionnels et la technologie des médias pour obtenir des résultats novateurs. Le but étant un enrichissement des arts, et non leur amputation par la technique. Les arts traditionnels et les arts des médias doivent donc se mesurer les uns aux autres. Les deux parties disposent, chacune pour soi et ensemble, d’un lieu au ZKM qui