samedi 4 juin 2011

Ce qu'il faut dire sur les concombres en Allemagne

Ca y est, on en est sûrs : le fameux concombre espagnol n’est plus incriminé pour expliquer les décès mystères survenus suite à la propagation de la bactérie ECEH depuis le nord de l'Allemagne. Je ne sais pas si les Allemands, et les Européens d'une manière générale, reprendront vite leur bonne habitude de manger 5 fruits et légumes par jour (c'est peu probable) mais j'espère néanmoins, amis allemands, que vous ferez perdurer votre habitude de servir une petite salade variée à côté de chaque plat de viande, j'a-do-re !
Cependant, chers voisins allemands, que diriez-vous de travailler
un peu plus la préparation des concombres, tomates ? J'espère en effet que cette affaire incitera les Allemands à modifier le mode de préparation de cette cucurbitacée tristement mise sous les feux de la rampe. Lorsque les premiers doutes ont été émis, mes proches étaient en effet surpris par la cause mise en avant : "Comment les concombres peuvent-ils être responsables puisqu'on les lave et qu'on enlève la peau ?" J'ose croire que les restaurateurs allemands lavent bien les légumes mais pour ce qui est des concombres, ils n'enlèvent pas la peau... Moi qui mange depuis toujours des concombres sans peau qui ont été au préalable mis à dégorger dans du gros sel (il paraît que ça ne se fait plus, m'a récemment confié ma maman), il m'a fallu m'habituer à ces rondelles qui osent conserver leur habit vert et sont plutôt insipides : ( bien que certainement riches en vitamines... Mais est-ce une bonne raison pour conserver ce mode préparation très basique qui consiste simplement à couper des concombres, sans autre forme de personnalisation ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire