jeudi 5 avril 2012

3 candidats à la présidentielle : 3 façons de s'adresser aux expatriés (1/3) LE VOCABULAIRE

Lors de mon inscription aux listes électorales pour voter aux présidentielles 2012 depuis l'étranger, je me suis aussi inscrite aux listes consulaires 2012 de mon pays de résidence, l'Allemagne. Cette deuxième inscription me permet d'élire la personne représentant les expatriés français. Depuis, j'ai reçu les messages forcément intéressés de trois candidats à la présidentielle : Nicolas Sarkozy, François Hollande et François Bayrou (par ordre d'arrivée dans ma messagerie). Il me semble très intéressant de revenir sur la façon qu'a chacun de s'adresser aux expatriés français. Je vous propose donc une courte comparaison en deux articles.

Article 1 : Quel vocabulaire les candidats utilisent-ils pour s'adresser aux expatriés ? (LE VOCABULAIRE)

J'ai reçu deux emails en provenance de "l'équipe de Nicolas Sarkozy". Dans le titre du premier, je lis "Français de l'étranger". L'expression m'est désagréable : je me sens en effet Française travaillant et vivant à l'étranger mais pas "venant de l'étranger". Par la suite, on s'adresse aux expatriés en disant "chers amis", ce qui est tout de même fort de café !
Dans le deuxième message du même candidat, l'expression pour désigner les expatriés n'a pas changé. Par contre, je me demande si l'on me parle de mon pays ou d'un mythique paquebot. Le titre est en effet : "Français de l'étranger, LE [c'est moi qui souligne] France forte se construit avec vous"...
Deuxième candidat arrivé dans ma boîte électronique, François Hollande. Le titre de son message est "Je porte un projet pour tous les Français". J'ai reçois un coup à l'estomac : j'ai l'impression qu'on fait un acte de générosité en me considérant comme étant Française, malgré mon expatriation : ( Heureusement, on écrit par la suite "Mes Chers Compatriotes, Chères Françaises et chers Français de l’étranger". Ouf, sauvée !
Le bureau de François Bayrou, quant à lui, intitule son message "Message aux Français hors de France" : ce n'est très marketing mais l'expression "Français hors de France" est celle dans laquelle je me retrouve le plus, en tant qu'expatriée. L'adresse est simple et sans risque : "Chère Madame, Cher Monsieur".

Résultat des courses : certains candidats devraient un peu plus soigner leur vocabulaire car celui-ci souligne parfois une vision décalée de l'expatriation !
Un court retour sur le contenu des messages nous en apprendra plus sur la perception de l'expatriation par les candidats.

>> Vers article 2 : 6 candidats à la présidentielle : 6 façons de s'adresser aux expatriés (1/3) LES SUJETS

1 commentaire:

  1. Juste une précision : les Français de l'étranger, ce n'est pas que les expatriés, c'est aussi les bi-nationaux (moi par exemple je ne me considère pas comme un expatrié), qui représentent je pense une bonne partie de cette catégorie de Français. C'était bien exprimé par cette formule dans un des mails de Bayrou : "Français établis pour toujours hors de nos frontières, expatriés temporaires ou binationaux, vous êtes tous pour moi Français à part entière."

    RépondreSupprimer