dimanche 6 mai 2012

Couple franco-allemand : des changements à venir ?

Le couple franco-allemand a été activement remis au goût du jour lors du dernier quinquénat suite, entre autres, à la crise qui a reconfiguré l'économie des pays européens et le poids de chacun d'entre eux. Au vu des résultats des présidentielles françaises, comment ce nouveau couple franco-allemand va-t-il pouvoir évoluer au sein de l'Europe ?
Pour vous faire une idée, je vous propose une sélection de réactions, heure par heure, jour par jour, liées aux relations entre la France et l'Allemagne.

 

Commentaires du président du Bundestag, le conservateur Norbert Lammert :

« La bonne entente entre l’Allemagne et la France est inscrite dans l’ADN des deux côtés du Rhin. Dans l’histoire de nos relations des dirigeants allemands et français ont presque toujours été issus de sensibilités politiques différentes et cela n’a jamais empêché le couple de fonctionner. Chacun à conscience que l’entente entre nos deux pays est le préalable indispensable pour faire avancer l’Europe. »
« Il ne faut pas sous-estimer l’influence de la campagne électorale sur les candidats (...). On ne pourra pas renégocier le traité de discipline budgétaire et de stabilité, approuvé par 25 pays européens. Mais il y aura aussi la volonté de parvenir à un accord rapide pour rajouter un volet portant sur une initiative pour la croissance. Nous sommes certains que le président élu viendra rapidement à Berlin, à l’invitation de la chancelière, d’où ils enverront un message rassurant pour l’Europe. » (6 mai, 20h26)

Réactions du ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle :

La victoire de François Hollande est un "évènement historique".
"Nous nous réjouissons de notre coopération" et d'avoir un "partenariat étroit" avec la France. (6 mai, 21h14)

Discours de François Hollande :

"Aujourd’hui (...) je mesure aussi que l’Europe nous regarde et au moment où le résultat a été proclamé je suis sûr que dans bien des pays européens ça a été un soulagement, un espoir, l’idée que enfin l’austérité ne pouvait plus être une fatalité.
Et c’est la mission qui désormais est la mienne, de donner à la construction européenne une dimension de croissance, d’emploi, de prospérité. Et c’est ce que je dirai le plus tôt possible à nos partenaires européens et particulièrement à l’Allemagne en raison de l’amitié qui nous unit." (6 mai, 21h37)

Invitation de la chancelière allemande Angela Merkel :

Elle a appelé François Hollande pour le féliciter de sa victoire à la présidentielle.
D'après Pierre Moscovici, directeur de campagne du candidat socialiste : "Ils ont eu un premier échange et sont convenus de travailler ensemble à une relation franco-allemande qui soit forte et au service de l'Europe (...) "Mme Merkel l'a invité à venir à Berlin, ce qu'il fera rapidement après son investiture". (6 mai, 22h57)



A suivre...

4 commentaires:

  1. Le nouveau nom du couple serai-t-il le Merkolande? :)

    RépondreSupprimer
  2. L'Horkel, ça sonne bien aussi, non ? :)

    RépondreSupprimer
  3. ouis, mais a l'air d'un trol? Merkolande sone plutot a boison gazeouse! :) jejeje Frangela Horkel serait la melange total, prenom nom!

    RépondreSupprimer
  4. Perdu ! C'est Homer :
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/08/adieu-merkozy-bonjour-homer_1697923_3232.html

    RépondreSupprimer