jeudi 10 mai 2012

Français établis en Allemagne : leur vote au deuxième tour des présidentielles

Pour poursuivre l'article concernant le vote des Français résidant en Allemagne lors du premier tour de la présidentielle 2012, je vous propose de revenir sur leur vote lors du deuxième tour, en faisant quelques comparaisons avec le vote des Français vivant à l'étranger, tout pays confondu.


Tout d'abord, allez savoir pourquoi, les Français vivant en Allemagne se sont davantage mobilisé lors du deuxième tour : ils ont ainsi participé à hauteur de 40 % aux élections, contre 27% lors du premier tour. Les Français de l'étranger, eux, se sont mobilisés à hauteur de 42 %.

Ensuite, comme lors du premier tour, le vote des expatriés français en Allemagne et des binationaux suit les résultats du territoire français puisque ceux-ci accordent en majorité leur vote au candidat élu, François Hollande. L'originalité est plutôt à chercher dans l'écart de voix entre les deux candidats. En effet, tandis que les électeurs résidant en France ont donné 51,63 % de voix à François Hollande, ceux installés en Allemagne le donnent vainqueur à 56,40 %. Pour information et à titre de comparaison, seuls 47 % des Français de l'étranger avaient fait le même choix.

Ces chiffres ne doivent pas cependant masquer les divergences de vote entre les circonscriptions d'Allemagne. En effet, lors du premier tour, celles-ci étaient apparues plutôt homogènes dans leurs choix, la ville de Berlin, très à gauche et très verte mise à part. Si cette tendance berlinoise s'est accentuée (les Français de Berlin ont donné leur préférence à François Hollande à hauteur de 72,44 %), il n'en demeure pas moins que l'on note des différences plus marquées entre les circonscriptions que lors du premier tour. Ainsi, tandis que les circonscriptions de Berlin, Munich, Stuttgart et Hambourg choisissent franchement celui-ci, les résultats entre les deux candidats sont extrêmenent serrés dans les circonscriptions de Francfort, Düsseldorf et Sarrebrück. Cependant, toutes les circonscriptions d'Allemagne ont donné leur préférence au candidat élu.

1 commentaire:

  1. "Tout d'abord, allez savoir pourquoi, les Français vivant en Allemagne se sont davantage mobilisé lors du deuxième tour"
    En fait ce n'est pas une tellement une exception, puisque l'on constate cet effet dans toutes les élections présidentiels au suffrage universel directe de la Veme Rep. Le thème de la participation des français au second tour était assez récurrent pendant la campagne.

    Par contre, merci d'avoir apporté des précisions sur le vote des expatriés en Allemagne selon les circonscription et à ce propos, je suis étonné que la Bavière ou le Baden-Württemberg n'ai pas donné M.Sarkozy gagnant.

    RépondreSupprimer