mercredi 25 juillet 2012

Munich et Francfort en un parfum

L'Allemagne n'est pas vraiment le pays de la séduction. Et après deux ans en Allemagne, ce ne sont ni les Allemands ni les Allemandes qui me feront penser le contraire. Pourtant, la nouvelle marque de parfum, The Scent of Departure, a parfaitement intégré l'Allemagne dans sa première collection de parfums : elle a en effet choisi de faire la part belle à deux villes allemandes, Munich et Francfort, sources d'inspiration de deux parfums.

Provocation envers nos voisins d'outre-Rhin ? Audace d'une nouvelle marque ? Performance d'art contemporain ? Incitation déguisée d'Angela à la natalité ? Ou simplement, revalorisation de l'image d'un pays plus agréable qu'il n'y paraît ? Uhm... difficile de trancher. Une seule certitude : ces parfums, intitulés citadinement "Munich" et "Francfort", sont fort réussis. ...eh oui, pour ce blog sur l'Allemagne, la bloggeuse que je suis a eu la chance de pouvoir tester le flacon "Munich" : )

Comme je ne vais pas ici réchauffer le communiqué de presse, je dirais simplement que j'ai tout de suite
adopté ce parfum complexe, à la fois lourd et acidulé. En ce sens, il représente d'ailleurs assez bien l'ambiance de la ville de Munich, bourgeoise et rustique dans le même temps. J'aime aussi beaucoup le flacon - un peu bancal - qui fait voyager simplement grâce à son graphisme reprennant les étiquettes des bagages d'aéroport. So chic!

Bien que ce parfum soit destiné à une clientèle internationale (incitée à acquérir les 20 parfums de la collection existante), j'espère que les Allemands eux-mêmes feront l'acquisition de "Munich" (ou "Francfort") et commenceront à se montrer, disons, plus séduisants... : )

De votre côté, si vous voulez découvrir Munich hors d'un flacon, faites un tour sur Hotelopia pour y trouver un hébergement illico presto et, avant de partir pour de vrai, jetez un coup d'oeil à mon article suggérant quelques idées de sorties à Munich.


Pour information :
>> Le site de The Scent of Departure

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire