dimanche 11 novembre 2012

Fête de la saint Martin en Allemagne

Réservez votre oie pour la saint Martin !
Manger une oie à l'occasion de la saint Martin, telle est la suggestion d'un petit groupe d'Allemands pour le week-end. Comme j'ignore ce qu'est la saint Martin et que j'ai eu plus souvent du bison, du kangourou ou de l'autruche dans mon assiette que de l'oie, j'accepte avec plaisir cette sympathique invitation [merci encore, Nico].
En apprendre plus sur la culture allemande autour d'un bon repas, que pourrait en effet demander de plus l'expatriée française en Allemagne que je suis ? : )

Voici donc ce que j'ai appris à l'issue de la soirée sur la fête de la saint Martin et que je partage avec vous en quelques mots :


L'histoire de saint Martin

Martin est un soldat romain, né au IVe siècle. Lors d'une de ses rondes, il partage son manteau avec un déshérité ; c'est cette scène que rappellent très souvent les sculptures et peintures représentant saint Martin. Après avoir servi dans l'armée lors de campagnes militaires dans la vallée du Rhin, il se fait baptiser et crée un ermitage près de Poitiers.
Par la suite, à la mort de l'évêque de Tours, il devient évêque de la ville (contre son gré) ; c'est pourquoi on l'appelle Saint Martin de Tours.
>> Article Wikipedia sur saint Martin pour plus de détails


Les oies de la saint Martin

L'oie de la saint Martin en Allemagne

A l'origine, Martin ne voulait pas devenir évêque de Tours. Il s'était donc caché parmi des oies pour échapper aux Tourangeaux qui voulaient le proclamer évêque. Mais les oies cacardèrent, signalant sa présence. Aujourd'hui, pour "punir" ces oies, on les fait donc rôtir : )
Il existe cependant une autre explication permettant de faire le lien entre la saint Martin et l'oie rôtie, servie autour du 11 novembre. Il semblerait en effet qu'autrefois, on ne pouvait pas se permettre de nourrir toutes ses oies pendant l'hiver. Il était donc habituel d'en tuer quelques unes à la mi-novembre, peu avant le jeûne de l'Avent, lorsque les oies sont bien grasses.


La fête de la saint Martin

Enfant au lampion lors de la saint Martin en Allemagne
(c) Jan Rischmüller
La saint Martin a lieu le 11 novembre mais la coutume veut qu'on fête la saint Martin la veille.
La saint Martin est traditionnellement fêtée dans le pays de Bade (en Allemagne, aux alentours de Karlsruhe), en Alsace et en Flandres.
Le 10 novembre, un homme à cheval déguisé en soldat romain (pour rappeler la figure de saint Martin), est suivi d'enfants. Ceux-ci portent des lampions réalisés eux-mêmes à la maison ou à l'école. Ils passent de maison en maison pour récolter des friandises, comme les Martinsbrezel, ce qui rappelle l'acte de partage de saint Martin. En guise de remerciements, les enfants chantent des chansons ayant trait à la saint Martin.
Les protestants fêtent aussi Martin Luther, né le jour de la saint Martin (d'où son prénom).


1 commentaire: