dimanche 4 novembre 2012

L'outlet de Roppenheim : bref aperçu


Aujourd'hui, petite entourse à la thématique essentielle de ce blog, l'Allemagne, pour parler du nouvel outlet de Roppenheim, situé non en Allemagne, mais en France. Ce sujet devrait en effet intéresser à la fois les Français expatriés en Allemagne du côté de Karlsruhe et les touristes français désireux de faire une pause sur la route qui les conduit chez nos voisins allemands. L'article permettra aussi ainsi d'apporter quelques éléments de réponse à la question fatidique qui tient tout le Bas-Rhin et la région de Karlsruhe en haleine : le "Style Outlets" de Roppenheim vaut-il le déplacement ?

Le "centre des marques" de Roppenheim (telle est sa dénomination sur les panneaux de signalisation) a ouvert en avril dernier et ce n'est pourtant qu'aujourd'hui, par une fin d'après-midi pluvieuse et revenant de Strasbourg que je me suis décidée à y faire un tour. Force est de constater qu'on est bien loin (d'après les témoignages que j'ai pu lire) de l'affluence démoniaque des jours suivants l'inauguration : on a beau être samedi après-midi, je peux me garer facilement et, à l'intérieur de l'enceinte commerciale, il n'y a pas foule. Tant mieux !

L'outlet lui-même est plutôt agréable : tout est neuf et propre ; l'architecture reprend à gros traits celle du village alsacien d'Obernai. L'ensemble respire et le parcours commerçant est simple et efficace, ce qui est appréciable. Je regrette cependant l'absence de végétation et de décoration à thème (quelque chose aurait quand même pu être imaginé autour d'Halloween ou de l'automne). Ça manque un peu de chair, tout ça !

Cependant, la grande déception vient de la sélection des marques. L'outlet de Roppenheim compte en effet environ une centaine de boutiques mais leurs profils, très différents, cohabitent mal entre eux. On y trouve en effet pêle-mêle des marques bon marché comme Mango et de vraies grandes marques comme Les petites..., Le Tanneur ou MontBlanc. De même, on a à la fois des marques régionales (Tradition des Vosges, par exemple), des marques allemandes (notamment en chaussures, allez savoir pourquoi) et des marques internationales. Bref, le positionnement marketing semble pour le moins inexistant, ce qui finit par être assez perturbant lorsqu'on déambule dans cet outlet. Je crains d'ailleurs beaucoup pour l'avenir du "centre des marques" de Roppenheim: à force de vouloir toucher tout le monde (du dénicheur de bonnes affaires aux acheteurs exigeants, en passant par les "touristes"), j'ai en effet bien peur que cet outlet ne touche personne.

Quant aux bonnes affaires, elles sont malheureusement plutôt rares. Les prix sont en effet plus élevés qu'en période de soldes et ce, malgré le fait qu'il s'agisse de collections datant de deux ans environ. Néanmoins, la boutique Petit bateau propose des prix vraiment tout doux et en plus, on trouve facilement sa taille. La boutique Lindt semble elle aussi intéressante (je n'ai pas osé entrer tellement il y avait la cohue). Plusieurs marques de sport (Nike, Adidas, Asics, etc.) ont aussi attiré nombre de visiteurs de l'outlet.

Un point très positif : l'outlet de Roppenheim est très facilement et rapidement accessible. Il se situe en effet à une quarantaine de kilomètres de Strasbourg comme de Karlsruhe, soit à 35 minutes environ. Depuis la France, il ne vous faudra que 3 minutes pour quitter l'autoroute A35 (sortie 56, Roppenheim) et rejoindre l'outlet. Par conséquent, plutôt que de vous rendre exprès à l'outlet, je vous conseille de vous y arrêter la prochaine fois que vous irez faire une excursion, soit en Allemagne pour les Français, soit en France pour les Français expatriés et les Allemands !

>> site web de l'outlet de Roppenheim, à l'image du centre lui-même : sans personnalité. Où est le rêve ? : (

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire