mardi 13 août 2013

Les Biergartens, un art de vivre à l'allemande

Quand on vit en Allemagne et que les beaux jours arrivent, on parle des "Biergartens" allemands qu'on prend grand plaisir à fréquenter à ses amis, l'œil brillant au téléphone. Cela semble être l'argument ultime qui doit les faire flancher de l'autre côté de la frontière, le temps d'un week-end. Mais le Biergarten reste un concept bien méconnu, côté français. Retour sur une tradition qui est aussi tout un art de vivre.


Les Biergartens sont, littéralement, des "jardins à bière". Vous vous y imaginez un jardin où vous déambuleriez d'alambics en alambics, un verre à bière à la main ? Ce n'est pas tout à fait ça bien que par le passé les lieux sur lesquels sont aménagés les Biergartens, attenant à des brasseries, étaient de simples entrepôts de stockage de la bière où l'on prenait aussi le temps de savourer la bière avant de l'acheminer vers les débits de boisson ou son habitation (aujourd'hui encore, il n'est pas rare de voir des Allemands se rendre à une brasserie pour prendre à emporter plusieurs litres de bière). C'est ainsi, parce que les Biergartens étaient à l'origine un lieu de passage, que les plats servis dans les Biergartens restent simples et sont souvent à manger sur le pouce : bretzel, jarret, assiette de charcuterie, etc. Il semble d'ailleurs même possible de venir avec ses propres provisions à condition de s'installer sur les tables non recouvertes de nappe.

Côté boisson, dans les Biergartens, vous pouvez boire de la bière (chaque saison a la sienne. Il existe par exemple la bière de Mai) mais aussi du vin allemand, ou autres boissons allemandes peu ou pas recommandables (je pense notamment à l'eau de vie de pomme de terre ou pire, un mélange de cola et d'Orangina appelé "Spezi" car effectivement, c'est un breuvage bien spécial). Cependant, le fait que 80% des personnes se rendant aux Biergartens consomment de la bière a une influence capitale sur l'état d'esprit qui règnent dans les Biergartens d'Allemagne : ce sont des lieux particulièrement conviviaux !

Que le Biergarten prenne la forme basique de grandes rangées de tables et bancs dans leur plus simple appareil ou d'ensembles en fer forgé, vous pourrez en effet facilement lier connaissance, de facon très informelle et complètement décomplexée (surtout lorsque vous avancez dans la nuit) avec votre voisinage. Je me souviens ainsi d'une soirée (très sympa, d'ailleurs) où nous étions arrivés en un groupe assez nombreux à un Biergarten et avions pris possession d'une table où dînait un Allemand très sympathique (parce qu'on peut aussi dîner dans un Biergarten et que les Allemands peuvent être très agréables, oui). Au lieu de se mettre dans un coin, celui-ci était resté au milieu de la table si bien que nous le cernions de toute part (configuration qui nous semblait un peu étrange). Loin d'être intimidé par nos accents, il avait pris activement part à nos conversations en parlant de ce que les Français aiment le plus lorsqu'arrive l'heure de dîner (la nourriture) et ce fût un moment mémorable.

Le savez-vous ?
Les Biergartens sont souvent appréciés des Allemands (et des touristes en week-end en Allemagne) pour leur fraîcheur qui s'explique par leur situation ombragée. Ce sont en général des marronniers qui ont été plantés sur les Biergartens, afin de protéger les caves du soleil et de la chaleur.
Les Biergartens les plus connus et les plus typiques se trouvent à Munich.


>> Trouvez des idées de cadeau autour de la bière grâce à ma sélection de produits sur Amazon !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire