mardi 3 septembre 2013

Rafraîchir son allemand avec la Volkshochschule [ALLEMAND]


A chaque ville allemande correspond une école d'éducation populaire, Volkshochschule (VHS). Dans son important catalogue de cours (100 pages tout de même pour la petite ville de Karlsruhe où je vis !) publié à la fin de l'été et à la fin de l'hiver, vous trouverez des cours très variés allant de l'informatique au yoga en passant par la couture... mais aussi des cours de langues, dont des cours d'allemand.
Si vous résidez ou aller vivre en Allemagne quelques semaines, une option pour apprendre l'allemand peut donc être de prendre des cours dans une des nombreuses écoles d'éducation populaire (Volkshochschule). 

Les cours d'allemand à la Volkshochschule : aperçu

Comme dans une école de langues classique, la Volkshochschule propose des cours d'allemand ("Deutsch als Fremdsprache" ou "Deutsch - Integration") dont le niveau suit le cadre européen des langues : A1 (niveau débutant), A2, B1, B2, C1, C2 (niveau bilingue) avec des niveaux intermédiaires. A côté des cours d'allemand habituels, la Volkshochschule a souvent développé, selon son importance au niveau local, des cours d'allemand spécialisés : l'allemand en contexte professionnel, approfondissement grammatical, cours de conversation en allemand ou, par exemple, préparation à des examens d'allemand.
Les cours se déroulent le matin, l'après-midi, le soir ou le week-end et peuvent être extensifs, semi-intensifs ou intensifs. Bref, à la Volkshochschule, il y a toujours un cours d'allemand qui correspond à ses disponibilités !

Mon avis sur les cours d'allemand de la Volkshochschule

Lorsque je suis arrivée en Allemagne, un de mes premiers "réflexes" a été de m'inscrire à un cours d'allemand à la Volkshochschule : il faut dire que le prix des cours d'allemand y est plutôt qu'attractif et que les cours commençant à presque tous les moments de l'année, la formule s'avère donc flexible.
Je voulais alors non seulement de m'améliorer en allemand mais aussi de rencontrer d'autres personnes. Mon deuxième objectif a été atteint sans problème : l'ambiance agréable, et même plutôt décomplexée, m'a permis de nouer facilement des relations avec des gens d'horizons et d'âge divers, ce qui est motivant pour continuer d'aller régulièrement à son cours d'allemand. Concernant mes progrès en allemand, ceux-ci ont par contre été plutôt limités. En effet, lors des deux cours d'allemand que j'ai suivis, le niveau des autres élèves était chaque fois hétérogène et les niveaux indiqués pas toujours en accord avec la réalité des cours. Cependant, l'avantage avec la Volkshochschule est que l'on peut tester le premier cours et changer pour le niveau supérieur ou inférieur si le besoin s'en fait sentir. Les professeurs d'allemand, dynamiques et agréables, cherchent à être pédagogues... sans toujours y arriver. Il faut dire à leur décharge que donner des cours d'allemand à des personnes de langues maternelles très diverses relève du défi : on n'explique pas de la même manière un point grammatical à un Italien qu'à un Russe...
Selon mon expérience, les cours d'allemand de la Volkshochschule sont à recommander pour "rester dans le bain", notamment grâce à des exercices pratiqués en classe, plutôt que pour s'améliorer véritablement.

La Volkshochschule en pratique

Suivre des cours d'allemand à la Volkshochschule coûte environ 300 € pour 25 cours de 3h.
Chaque ville a sa Volkshochschule. Pour découvrir celle de votre ville, vous pouvez consulter le site des Ecoles d'éducation populaire allemandes.
Les cours d'allemand sont dispensés en ville directement dans les locaux de la Volkshochschule ou dans des établissements scolaires vidés de leurs élèves ; ils peuvent aussi parfois se dérouler dans des communes proches, selon la demande.


Voir aussi : 

          >> Les cours de l'institut Goethe

          >> Ma sélection de livres pour apprendre l'allemand

1 commentaire: