mardi 21 janvier 2014

Audrey, expatriée à Cologne... et blogueuse [INTERVIEW]

Lucie : Bonjour Audrey ! Il y a plusieurs mois, j'ai découvert ton blog, Cologne Express, où tu racontes tes chroniques d'expatriée en Allemagne et j'ai tout de suite eu l'envie de t'interviewer. Merci d'avoir accepté mon invitation pour répondre à quelques questions concernant ta vie en Allemagne !
Tout d'abord, tu écris sur ton blog que si tu as choisi l'Allemagne comme terre d'expatriation, c'est parce que l'Allemagne et toi, c'est une longue histoire d'amour. Tu peux nous en dire plus ?

Audrey : Disons que toute petite, je ne connaissais malheureusement l'Allemagne comme on voulait bien nous la présenter, à savoir un ennemi héréditaire qui avait fait beaucoup de "mal" à la France. Et puis j'ai
rencontré des Allemands qui ont été très gentils, exactement l'extrême inverse de ce que l'on voulait bien nous faire croire. Et du coup, ça a été l'effet inverse pour moi, je me suis tout de suite beaucoup intéressée à l'Allemagne et cet intérêt s'est développé au fil des années. A mon entrée à l'université, j'ai (enfin) commencé à apprendre l'allemand et il m'a paru évident que pour apprendre bien et vite l'allemand, je devais vivre en Allemagne. Et depuis que j'y vis, je me sens complètement chez moi!

Lucie : Après un passage à Aix-la-Chapelle, tu vis depuis maintenant presque 3 ans à Cologne. Qu'apprécies-tu en particulier dans cette ville ?

Audrey : Depuis 3 ans et demi même ;). La ville en elle-même n'est pas forcément très belle bien que certains endroits sont tout de même jolis à voir. Mais j'aime surtout la multiculturalité et le dynamisme qu'elle dégage. Les gens également sont très gentils et accueillants, tout en étant très attachés à leur ville et à sa culture. D'ailleurs, cela me plaît aussi beaucoup : le Kölsch (la langue), la Kölsch (la bière), le carnaval, les marchés de Noël, le Dom, etc. Il y a beaucoup de symboles à Cologne connus dans toute l'Allemagne, voire le monde.

Lucie : Tu as plusieurs expériences professionnelles dans le secteur éducatif en Allemagne (bravo, pour ton nouveau poste !). Quelles sont les principales différences qui existent entre la France et l'Allemagne dans la manière dont on éduque les enfants, selon toi ?

Audrey : Il y en a tellement ! Et d'ailleurs, il y a d'énormes différences entre les différents éducateurs, beaucoup sont plus « cools », mais certains sont aussi très fermes (même trop parfois) avec les enfants. Pour parler plus particulièrement des Kindergarten puisque c'est là que je travaille, je simplifie maintenant pour les Français en disant que c'est comme l'école maternelle. Mais c'est loin d'être le cas. Il y a déjà une grosse différence au niveau de la structure. Par exemple, je travaille dans un groupe avec dix-huit enfants qui ont entre 2 et 6 ans, donc mélange des âges. Et nous sommes trois éducatrices là où en France, il y a une seule institutrice pour plus de vingt enfants. De même, je ne suis pas institutrice mais éducatrice, il ne faut pas obligatoirement faire des études pour travailler en Kindergarten (comme ce que je fais) mais une Ausbildung ("formation") suffit.

Lucie : Côté loisirs, j'ai lu que tu étais fan de vélo. L'Allemagne est-il un pays agréable pour les cyclistes, d'après ton expérience ?

Audrey : Alors je suis fan de vélo, mais je le regarde surtout à la TV ;). Par contre, il est vrai qu'il est plus agréable de faire du vélo en Allemagne car les pistes cyclables sont beaucoup plus nombreuses et presque tout le monde se déplace à vélo. Dans une grande ville comme Cologne les gens préfèrent d'autant plus le vélo que le métro qui a toujours des retards ou la voiture impossible garer. Je pense même que d'ici quelques mois ou années, je serai également de ceux qui utiliseront tous les jours leur vélo, quelle que soit la météo ;).

Lucie : Uhm... Même pendant les jours de neige ou au moment du carnaval ? Dans ce cas, envoie-nous une photo ? : D
En attendant, merci encore, Audrey, d'avoir pris du temps pour donner un éclairage de l'intérieur sur certains aspects propres à l'Allemagne. A bientôt, via nos blogs franco-allemands ou peut-être un jour, en vrai, qui sait !

>> Découvrez le blog d'Audrey, Cologne Express

>> Découvrez aussi l'interview d'une "blogueuse frontalière"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire